• Développement durable
    • Services bancaires écologiques

ChargePoint : façonner l’avenir de la mobilité

  • Article

ChargePoint tire parti de l’expérience internationale de la HSBC pour étendre son réseau de recharge de véhicules électriques en Europe.

La grande disponibilité des prises de recharge est essentielle pour faire des véhicules électriques (VE) une option viable pour les automobilistes. ChargePoint, une entreprise établie en Californie qui installe et exploite des bornes de recharge pour VE en réseau, s’est attaquée depuis 13 ans à cet aspect du marché des VE – qui devrait totaliser 700 G$US d’ici 20261. Son président et chef de la direction, Pasquale Romano, fait un parallèle entre la croissance soutenue de l’entreprise et la préparation en vue des Jeux olympiques : des années de travail et d’entraînement afin de briller au bon moment. «Si vous voulez faire bouger les choses dans un domaine aussi vaste que la mobilité des biens et des personnes, vous devez être prêt à investir à long terme afin de profiter d’une énorme occasion d’affaires», explique M. Romano.

Alors que les entreprises traditionnelles peinent à trouver des façons de rendre leurs produits ou services plus durables sur le plan environnemental, ChargePoint a fait preuve d’un leadership visionnaire pour percer ce nouveau marché et bâtir la technologie et les modèles d’affaires. D’ailleurs, le modèle d’affaires de ChargePoint aide d’autres entreprises à harmoniser leurs propres objectifs de développement durable. Plutôt que de vendre de l’électricité, ChargePoint vend le matériel de recharge pour VE et des solutions logicielles (par abonnement) aux entreprises qui veulent offrir des services de chargement à leurs clients. Le réseau de ChargePoint, vendu sous forme d’abonnement à des services infonuagiques, comprend tout ce dont les clients commerciaux et qui exploitent une flotte ont besoin pour gérer le chargement de leur matériel roulant et de leurs dépôts de véhicules. Pour l’utilisateur, c’est un réseau complet visible à partir d’une application mobile gratuite, qui rend le ravitaillement des VE facile et accessible; pour l’entreprise, c’est une ressource clé en main qui peut être adaptée de façon indépendante à ses objectifs environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG). «Je ne veux pas imposer le concept de transport non polluant aux consommateurs, précise M. Romano. Ce n’est pas de cette façon que notre modèle d’affaires est structuré pour croître avec l’adoption des VE. L’utilisation de solutions de recharge pour VE devrait être une expérience fluide, pratique et connectée avec, à la clé, une réduction de l’impact environnemental.»      

Cette stratégie a permis à ChargePoint de s’approprier environ 70 %2 du marché nord-américain des VE. Nouvellement cotée en bourse, l’entreprise s’apprête à étendre sa présence en Europe en tirant parti de l’expertise de la HSBC dans l’exécution de transactions mondiales fluides ainsi que la réglementation et les politiques des marchés locaux. «Les banques et les autres établissements financiers doivent donner l’exemple et soutenir la décarbonisation en raison du rôle qu’ils jouent dans l’ensemble de l’économie», explique Scott Pendrey, gestionnaire de relations internationales, services aux sociétés de la HSBC. «Même si nous pouvons réduire notre propre empreinte carbone, comme notre activité principale est le financement des entreprises, c’est à travers nos clients que nous pouvons avoir le plus gros impact sur l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement, que ce soit en soutenant de nouvelles initiatives dans le domaine de la mobilité électrique comme celle de ChargePoint, ou en aidant des entreprises traditionnelles à plus forte intensité carbonique à faire la transition à une solution plus propre.»

La taille du marché mondial des VE devrait croître à un taux annuel composé d’au moins 20 % au cours des cinq prochaines années3. Malgré une année difficile pour les ventes de véhicules traditionnels durant les mesures de confinement de 2020, les ventes de VE ont continué de gagner progressivement des parts de marché. Les VE comptaient pour 4,2 % des ventes de voitures en 2020, soit près du double du volume de 2,5 % en 2019, et l’Europe a détrôné la Chine au chapitre des ventes de VE neufs4. Toutefois, la croissance de ChargePoint est étroitement liée au taux d’adoption des VE et, comme cette transition devrait s’étendre sur plusieurs décennies, M. Romano entrevoit de nombreuses années de croissance pour ChargePoint.

Dans le cas des VE, la croissance du marché est intimement liée à la plus grande disponibilité des options électriques. Même si les ventes de VE ont augmenté, elles ne représentent toujours qu’une fraction du marché global. Les fabricants d’automobiles améliorent leur offre de VE, mais le passage aux modes de transport entièrement électriques prendra encore du temps. «Essentiellement, il faudra assister au remaniement complet du secteur et de sa chaîne d’approvisionnement, explique M. Romano. Et ça prend du temps.»

Le rôle des gouvernements dans l’adoption des VE est essentiel, que ce soit sous forme de crédits d’impôt ou d’incitatifs pour les entreprises, qui permettent aux employeurs de fournir des VE à leurs employés ou d’installer des bornes de recharge dans les stationnements de leurs bureaux. Et maintenant qu’elle est inscrite en bourse, ChargePoint a non seulement un meilleur accès au capital, mais aussi une voix plus forte pour faire valoir les avantages des VE pour la planète et stimuler la demande du public.