Green Finance - HSBC Canada
  • Développement Durable
    • Services Bancaires Écologiques

Le commerce vert pour stimuler la reprise après la pandémie

  • Article

Au Canada, les gouvernements et les entreprises exploitent les possibilités de financement du commerce vert dans le but de reconstruire en mieux le monde qui succédera à la COVID-19.

Alors qu’il cherche à se remettre de la pandémie mondiale, le Canada adopte des solutions de financement et de placement liées au commerce vert. Les nouveaux flux de financement contribueront à accroître les revenus provenant d’autres sources que les hydrocarbures et à rebâtir l’économie d’une manière durable.

Les nouvelles valeurs engendrent une nouvelle façon de faire des affaires, alors que la région traverse la plus grande transformation de notre temps. La HSBC est à l’avant-garde et soutient les entreprises, les entrepreneurs et les collectivités qui se font les champions des valeurs et des actions visant à atteindre une prospérité durable en reconstruisant le monde en mieux.

Le financement du commerce vert se révèle être un instrument écologique, qui contribue à jeter les bases du développement de produits et de services durables, tout en faisant avancer les objectifs ESG des entreprises.

Devant l’essor du commerce et du financement verts à l’échelle mondiale, les différents ordres de gouvernement et les entreprises au Canada se positionnent avec souplesse en vue de la grande transition. Ils sont également conscients que les électeurs, les investisseurs, les clients, les partenaires commerciaux et d’autres intervenants s’attendent à des changements sur le terrain.

La HSBC s'attache à répondre aux besoins de fonds de roulement de ses clients qui respectent les principes applicables aux prêts verts et contribuent de façon appréciable à l’atteinte d’un objectif ESG.

Les principes applicables aux prêts verts s’inspirent étroitement des principes relatifs aux obligations vertes, qui favorisent l’intégrité sur le marché des obligations vertes et ont l’appui de grandes institutions financières comme la HSBC.

Les principes applicables aux prêts verts reposent sur quatre grands piliers que les entreprises doivent respecter pour garantir que le prêt sera utilisé à des fins durables1. Les quatre piliers sont les suivants :

  • Utilisation du produit
  • Processus d’évaluation et de sélection des projets
  • Gestion du produit
  • Accès à de l’information sur le projet

Les propres propositions vertes de la HSBC, qui s’appuient sur les principes applicables aux prêts verts et d’autres principes standard du marché, visent à s’assurer que l’entreprise catégorisée comme étant verte respecte au minimum ces normes de référence du marché.

En l’absence de normes de référence du marché, la HSBC a élaboré des principes sur mesure fondés sur les principes applicables aux prêts verts par souci de cohérence ainsi que sur les objectifs de développement durable des Nations Unies, un cadre de référence accepté à l’échelle mondiale pour protéger la planète, mettre fin à la pauvreté et assurer la paix et la prospérité.

Transaction phare dans le secteur du commerce vert

Un signe de ce qui attend le Canada peut être observé à l’autre bout du monde.

Cette année, la HSBC a réussi à conclure une entente sur le premier mécanisme de financement du commerce durable dans la région du Moyen-Orient, de l’Afrique du Nord et de la Turquie (MENAT) avec Lamprell Plc, une importante entité d’ingénierie et de services contractuels établie à Dubaï, qui a 40 ans d’expérience dans la construction de bâtiments renouvelables ainsi que des projets énergétiques pétroliers et gaziers partout dans le monde.

La HSBC était le seul arrangeur du mécanisme de financement du commerce avec atténuation des risques, y compris la première facilité garantie verte dans la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord, et la première facilité de crédit documentaire durable signée par la HSBC à l’échelle mondiale. La HSBC a fourni à Lamprell Energy des facilités de 48 millions de dollars américains pour financer le projet de parc éolien extraterritorial Seagreen au large des côtes de l’Écosse. Cliquez ici pour examiner l’étude de cas.

Le financement du commerce vert se révèle être un véritable phénomène mondial et certaines sociétés parmi les plus importantes du monde trouvent des moyens innovateurs de développer des sources d’approvisionnement durables.

En 2019, la HSBC, Walmart Inc2. et The Sustainability Consortium (TSC) ont uni leurs forces pour créer conjointement un programme de financement de la chaîne d’approvisionnement durable qui lie le taux de financement d’un fournisseur à ses normes en matière de développement durable. Ce programme mondial permet d’améliorer le financement offert dans 21 pays aux fournisseurs qui ont accompli des progrès dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre, contribuant ainsi au Projet Gigatonne de Walmart, qui vise à atteindre une réduction totale d’un milliard de tonnes métriques (une gigatonne) des émissions de gaz à effet de serre d’ici à 2030.

Le financement de la chaîne d’approvisionnement durable se révèle être un puissant mécanisme pour soutenir les produits et les services durables de leur conception jusqu’à leur achèvement. L’approche de bout en bout du financement de la chaîne d’approvisionnement durable accroîtra la transparence et rendra les chaînes d’approvisionnement fragmentées plus traçables et plus transparentes grâce à l’application des principes applicables aux prêts verts.

Le financement vert pour rendre l’économie plus résistante

Une reprise fondée sur le financement du commerce vert aiderait le Canada à relancer le mouvement de diversification dont la crise sanitaire a interrompu l’élan. Cela l’aiderait aussi à atteindre ses objectifs de développement durable (ODD) à long terme.

Dans le budget de 2018, le gouvernement du Canada s’est engagé à verser près de 110 millions de dollars en nouveaux fonds pour soutenir les efforts liés aux ODD sur une période de 13 ans, dont 49,4 millions de dollars pour établir une unité responsable des objectifs de développement durable à Emploi et Développement social Canada (EDSC). À cet investissement s'est ajouté un montant de 59,8 millions de dollars (4,6 millions par année) destiné à un programme de financement des objectifs de développement durable qui vise à concrétiser l’engagement du gouvernement d’adopter une approche mobilisant toute la société dans la mise en œuvre des ODD au Canada.

Toutefois, le financement gouvernemental à lui seul n’aidera pas le Canada à atteindre ses cibles relatives aux ODD.

Selon le Forum des politiques publiques (FPP), la hausse de l’endettement et la stagnation de la croissance dues à la pandémie de COVID-19 limitent les investissements dans les ODD et, par conséquent, nuisent à l’équité intergénérationnelle. «Une relance durable est la seule solution, car la COVID-19 a fait ressortir les risques si nous ne construisons pas une économie résiliente. Pour y parvenir, les ressources intérieures et l’investissement du secteur privé doivent être structurés, diversifiés et mobilisés dans le sens des ODD – non seulement au Canada, mais également dans sa politique d’aide étrangère», selon un récent rapport du FPP3.

Les solutions de financement du commerce vert soutiennent les clients, les gouvernements régionaux et les entreprises qui cherchent à se procurer des matières premières durables, à concevoir des produits respectueux de l’environnement et à faire le commerce de marchandises produites avec une énergie renouvelable ou sobre en carbone.

Le monde du financement mondial est en train de se transformer complètement. Les perturbations du marché sont évidentes partout et nombre de méthodes traditionnelles de mobilisation de fonds sont remplacées par des mécanismes innovateurs ou des approches durables qui engendreront un monde où le développement durable fera partie des critères déterminants.



  1. https://www.lma.eu.com/application/files/9115/4452/5458/741_LM_Green_Loan_Principles_Booklet_V8.pdf
  2. https://www.business.hsbc.com/sustainability/hsbc-and-walmart-partner-to-drive-sustainability-of-businesses
  3. https://ppforum.ca/fr/publications/ensemble-ou-non-sept-facons-pour-le-canada-de-choisir-une-relance-durable/

Avis

© Banque HSBC Canada, 2020. Tous droits réservés. Aucune partie du présent document ne peut être reproduite, conservée, distribuée ou transmise sans l’autorisation écrite préalable de la Banque HSBC Canada

Les renseignements fournis ne sont pas nécessairement exhaustifs et ne sauraient être interprétés comme des conseils professionnels de nature financière, juridique, fiscale ou autre. Vous ne devriez pas agir sur la foi de cette information sans avoir obtenu les conseils d’un professionnel. Le présent document a été préparé avec soin, mais la HSBC ne peut garantir, ni s’engager à déclarer (explicitement ou implicitement) que ces renseignements sont exacts et complets. Les renseignements présentés dans ce document peuvent être modifiés sans préavis.

Certains des produits et services proposés par la HSBC, ses filiales et ses sociétés affiliées sont offerts sous réserve d’une approbation de crédit. Ce document ne saurait constituer une offre de fournir les services et les produits qui y sont décrits et la prestation de ces services et produits demeure assujettie au contrat.

«HSBC» est une marque de commerce de HSBC Holdings plc, utilisée par la HSBC et ses sociétés affiliées en vertu d’une licence.

Publié par la Banque HSBC Canada (la «HSBC»).