HSBC and Iron Ore Company of Canada makes the first digital trade with essDOCS
  • Innovation et transformation
    • Améliorer l’efficacité

La HSBC et Iron Ore Company of Canada passent au commerce numérique avec essDOCS

  • Article

Présentation électronique des documents de crédit documentaire à l’exportation : une première au Canada et pour la HSBC en Amérique du Nord.

Plus tôt cette année, Iron Ore Company of Canada (IOC), une entité du Groupe Rio Tinto, a présenté un crédit documentaire à l’exportation par voie électronique au moyen de la plateforme CargoDocs d’essDOCS. Il s’agissait de la toute première présentation électronique des documents de crédit documentaire à l’exportation au Canada et pour la HSBC en Amérique du Nord. Cette bonne nouvelle témoigne non seulement de notre leadership en matière de commerce électronique, mais aussi de la valeur que le secteur peut tirer de la numérisation des chaînes d’approvisionnement. Le commerce de nouvelle génération établira un fil numérique qui liera les chaînes d’approvisionnement, ce qui facilitera la connectivité, la convergence et l’interopérabilité entre les écosystèmes. La HSBC s’est engagée à être un acteur de premier plan dans la transformation du commerce international en investissant dans une technologie qui centralise les données et accroît la transparence et la traçabilité pour les clients.

essDOCS, un fournisseur indépendant de technologies, a joué un rôle essentiel dans l’opération. La fonction de présentation électronique des documents qu’offre sa plateforme CargoDocs permet d’établir des liens numériques entre les différents acteurs de la chaîne d’approvisionnement : exportateur, banque de l’exportateur, transporteur, agent maritime, importateur et banque de l’importateur. «Grâce à la technologie de pointe, nous pouvons aider nos clients à effectuer leurs opérations en quelques heures plutôt qu’en quelques jours ou quelques semaines. Nous sommes très heureux pour nos clients, leurs clients partout dans le monde et l’ensemble de l’écosystème», souligne Andrew Skinner, responsable en chef, commerce international et financement des comptes clients, Banque HSBC Canada.

La présentation électronique des documents est synonyme de gain d’efficacité pour IOC, notamment :

  • Accélération de la transmission des documents entre les parties, d’où simplification du processus
  • Réduction des risques de fraude associés au transfert de titre par voie électronique (comparativement aux documents papier)
  • Contrôle accru des documents
  • Meilleure gestion des divergences et des corrections

Pascal Nobécourt, directeur commercial, IOC, explique : «Cette première est le fruit d’un effort coordonné entre essDOCS, la HSBC, IOC, et Ningbo et son équipe, qui a participé à l’opération. Merci à tous ceux et celles qui ont contribué à ce succès. Et demain, nous passerons au numérique pour ce qui est de nos activités, ce dont nous nous réjouissons d’avance!»

Voici trois conseils pour les entreprises qui songent à informatiser la présentation de leurs documents :

  1. S’assurer que toutes les parties utilisent une plateforme indépendante commune – La HSBC a établi un partenariat avec essDOCS et d’autres joueurs clés (fournisseurs de technologies) pour numériser les documents présentés aux exportateurs/importateurs.
  2. Comprendre le contexte - La présentation électronique des documents est régie par les RUU 600 de la Chambre de commerce internationale.
  3. Fournir des détails sur le format des documents et les exigences de présentation à l’aide de la dernière version des RUU et des RUU électroniques.

Nous sommes fiers du rôle que nous jouons dans le commerce canadien et nous sommes fiers que nos clients le reconnaissent aussi. Dans un sondage Euromoney mené en 2020 auprès de plus de 11 000 entreprises, la HSBC a été désignée meilleure banque de financement du commerce international au monde pour la quatrième année consécutive. Ici, au Canada, nous avons reçu le prix de chef de file sur le marché et de meilleure banque pour la qualité des services pour la troisième année consécutive.