• Croissance de mon entreprise
    • Expansion à l’étranger

Le Canada, terre d’avenir et porte d’entrée des Amériques

  • Article

Pour les entreprises qui cherchent à s’implanter sur le continent américain et au-delà, le Canada est le point d’accès par excellence. Ce pays dispose de vastes accords commerciaux donnant accès à 1,5 milliard de personnes dans le monde entier. En raison de la forte intégration du Canada avec ses voisins d’Amérique du Nord, d’Amérique centrale et d’Amérique du Sud, le potentiel est illimité.

Voici trois raisons pour lesquelles le Canada est une destination intéressante pour toute entreprise désireuse de prendre de l’expansion –  ici même et à l’échelle des Amériques.

Le franc nord, fort et libre — et accueillant pour le commerce

Le Canada est considéré depuis longtemps comme une destination de premier ordre pour les entreprises qui aspirent à une vocation internationale. Ce pays dispose de politiques d’immigration progressistes et n’a de cesse de conclure des accords de libre-échange. De plus, les secteurs d’activité canadiens sont aussi diversifiés que les personnes qui y travaillent. Qu’il s’agisse de technologies vertes dans le domaine des ressources naturelles, de l’aéronautique ou des services financiers, il n’est pas difficile de repérer des occasions d’affaires dans ce pays membre du G7, qui partage en outre la frontière non militarisée la plus longue avec la principale économie du monde. À ces atouts s’ajoutent la scolarisation des Canadiens, dont plus de la moitié ont effectué des études postsecondaires, et l’existence de programmes gouvernementaux destinés à attirer des travailleurs très qualifiés.

Conscient des occasions offertes par l’investissement international, le gouvernement fédéral a créé des programmes incitatifs pour stimuler la croissance, en particulier dans le secteur de la technologie, qui représente 5 % du PIB du Canada.

«Le Programme de la recherche scientifique et du développement expérimental (RS&DE) jouit d’une popularité extraordinaire et plus de 20 000 entreprises y ont recours», indique Scott Brown, vice-président et responsable en chef du marché pour la Banque HSBC Canada. «Or, pour mettre à profit les nombreux programmes proposés, il faut être guidé. C’est pourquoi l’équipe des Services bancaires aux filiales internationales de la HSBC peut être fort utile aux entreprises qui entrent sur le marché canadien.»

Bien que le Canada ait beaucoup à offrir à l’échelle nationale, seulement 37 millions de personnes vivent dans ce pays, le deuxième en importance du point de vue de la superficie. La population canadienne est en effet moins nombreuse que celle de la Californie, mais le Canada a signé 14 accords de libre-échange qui donnent accès aux principaux marchés du monde — un atout que de nombreux pays peuvent lui envier. Ainsi, le Canada est un tremplin pour l’expansion des entreprises dans les Amériques et au-delà.

Une profusion d’accords commerciaux

Le Canada, les États-Unis et le Mexique ont réaffirmé leur engagement envers le libre-échange continental par la voie d’un accord remanié, appelé AEUMC. Ce nouveau pacte commercial assure la stabilité du commerce transfrontalier. Étant active dans ces trois pays, la HSBC peut accorder aux entreprises un soutien inégalé, contrairement aux autres banques présentes au Canada.

Le Canada cultive aussi des relations avec de nombreux pays de l’hémisphère ouest et a conclu des ententes commerciales avec les principales économies du monde dans des régions lointaines de la planète. Ces ententes comprennent l’AECG avec l’Union européenne et le PTP et ses 11 signataires en Asie et en Amérique du Sud.

«Grâce à notre réseau international, nous pouvons aider les entreprises qui font leur entrée sur un tout nouveau marché à nouer des contacts», explique Dan Leslie, responsable en chef, couverture client, à la Banque HSBC Canada. «Notre capacité de comprendre et d’évaluer parfaitement les nombreux facteurs qui interviennent dans la conduite des affaires dans un nouveau pays change totalement la donne et peut aider les entreprises à éviter les écueils qui les guettent si elles ne connaissent pas le marché local.»

Il est également facile d’effectuer des opérations avec des fournisseurs, des clients et des partenaires hors du Canada en ayant recours à des solutions telles que le Service de décaissement international et les paiements transfrontaliers par chambre de compensation automatisée (ACH).

Le Service de décaissement international permet aux clients de la HSBC de décaisser des fonds à l’échelle mondiale en utilisant un seul compte de financement libellé dans plus de 130 devises et couvrant jusqu’à 175 pays. La HSBC rend également plus simple que jamais l’émission de paiements sur le territoire des États-Unis. Les clients qui effectuent des paiements transfrontaliers par ACH, au moyen du Service de décaissement international, peuvent décaisser des fonds en dollars américains de façon transparente aux États-Unis en mettant à profit le système de compensation ACH local – sans recours aux transferts télégraphiques, qui peuvent se révéler coûteux lorsque leur volume est élevé.

Ces produits visent à offrir une solution de rechange rentable pour décaisser des paiements internationaux, aidant nos clients à rationaliser le traitement de leurs créditeurs, à atténuer le risque et à accroître la transparence.

Encourager l’atteinte d’objectifs de financement durable

Le Canada s’engage résolument à atteindre des cibles de carboneutralité d’ici 2050 et appuie un large éventail d’objectifs de financement durable, qui mettent davantage l’accent sur les efforts de promotion des enjeux ESG et la divulgation d’information à cet égard. Pour la HSBC et ses clients, la durabilité du financement reste un principe fondamental qui ne risque pas d’être occulté en contexte d’expansion à l’étranger.

«Nous saluons et admirons les objectifs de durabilité de nos clients et le fait que la HSBC souscrive à cet engagement revêt une importance capitale, en particulier lorsque notre banque exerce des activités sur des marchés où le financement durable ne recueille peut-être pas toute l’attention qui lui est due», indique Dan Leslie. «Nous voulons tous rebâtir en mieux et nos clients actuels ou éventuels voient d’un bon œil que la HSBC adhère pleinement au financement durable et fasse ce qui est bien. Nous sommes fiers de donner priorité aux enjeux ESG.» 

Communiquer avec nous

Si vous envisagez de prendre de l’expansion au Canada et de tirer parti de ses innombrables occasions d’affaires, veuillez communiquer avec votre gestionnaire de relations pour planifier une première rencontre ou cliquer sur Pour nous joindre pour en savoir plus.