• Accès à des capitaux
    • Protéger l’entreprise

Sensibilisation à la fraude : une priorité à mesure que l’utilisation des cartes de crédit et de débit continue d’augmenter

  • Article

Les entreprises doivent protéger leurs clients et elles-mêmes

Les dépenses de consommation augmentent à mesure que la distribution des vaccins contre la COVID-19 partout au pays, qui incite à assouplir les restrictions, progresse. Alors que la plupart des signes indiquent une reprise économique, les consommateurs doivent rester vigilants quand ils utilisent leurs cartes de crédit et de débit.

Au-delà du magasinage en personne, la pandémie a accru la nécessité d’avoir de nouvelles technologies financières qui facilitent l’utilisation du téléphone intelligent pour acheter, investir et épargner. Malgré le service instantané et abordable qui est offert, il n’y a jamais de garantie que les renseignements personnels seront entièrement protégés lorsqu’ils sont envoyés quelque part en ligne.

Un sondage de Comptables professionnels agréés du Canada (CPA Canada)1 a révélé que près de 75 % des répondants ont reçu des demandes frauduleuses en 2020 et qu’un répondant sur trois (33 %) a été victime de fraude au moins une fois par le passé. CPA Canada souligne que l’une des façons de détecter les activités illégales liées à vos finances consiste à examiner et à suivre vos opérations bancaires et vos opérations par carte de crédit au moins une fois par mois. Même si 82 % des répondants examinent déjà chaque mois l’historique de leurs opérations, seuls 39 % ont mis en place des alertes par message texte ou par courriel pour signaler les opérations bancaires, une mesure qui contribue à détecter presque immédiatement les activités non autorisées.

Les établissements financiers comme la Banque HSBC Canada prennent la fraude par carte de crédit très au sérieux. Ils ont des systèmes de sécurité très perfectionnés et des équipes de spécialistes pour surveiller les opérations, protéger les renseignements des clients ainsi que prévenir et détecter la fraude par carte de crédit. Les mesures de sécurité sont constamment améliorées et de nouvelles technologies de pointe adoptées durant la pandémie sont en train d’être mises à l’essai afin de prévenir les cyberattaques.

Les cartes de débit et de crédit de la HSBC utilisent la technologie de la puce EMV afin de protéger les renseignements personnels lors des achats en magasin. Cette technologie permet la communication entre la carte et le terminal du commerçant ainsi que la vérification de la carte. La micropuce est la technologie de pointe en matière de cartes de paiement et il est extrêmement difficile de la copier.

Même si de nombreux systèmes de sécurité perfectionnés sont en place pour prévenir la fraude par carte de crédit et de débit, vous pouvez prendre d’autres mesures pour réduire les risques et éviter que vos renseignements bancaires ne soient compromis :

  • Protégez votre NIP lorsque vous effectuez un achat en magasin ou en ligne.
  • Insérez toujours votre carte dans le terminal avant de la glisser lorsque vous faites un achat. Si le terminal du magasin n’est pas compatible avec la technologie de la carte à puce, un message vous en avertira et vous pourrez alors glisser votre carte.
  • Ne prêtez jamais votre carte et ne divulguez jamais votre NIP à qui que ce soit.
  • Mémorisez votre NIP. Ne le conservez pas par écrit.
  • Assurez-vous que votre NIP ne peut pas être facilement détecté si vous perdez votre carte ou que vous vous la faites voler.
  • Passez en revue régulièrement l’historique de vos opérations en ligne ou sur vos relevés bancaires et signalez immédiatement tout élément inhabituel à votre établissement financier.
  • Changez régulièrement votre NIP.
  • Choisissez judicieusement les sites Web auprès desquels vous achetez et évitez de stocker les renseignements sur la carte de crédit en ligne à l’extérieur de votre établissement financier.

Interac2 offre les conseils suivants aux commerçants afin de les aider à se protéger contre la fraude par carte de débit :

  • Le client a la responsabilité d’insérer lui-même sa carte de débit dans le terminal et de saisir son NIP.
  • Le client a la responsabilité de faire lui-même une opération Flash Interac. En tant que commerçant, vous pouvez donner des directives verbales au client en lui demandant de tenir sa carte ou son téléphone cellulaire au-dessus du clavier NIP.
  • Traitez vos claviers NIP comme de l’argent. Rangez-les hors de vue lorsqu’ils ne servent pas.
  • Examinez vos claviers NIP ou vos guichets automatiques régulièrement pour y repérer toute anomalie.
  • Mettez vos claviers NIP sous clé à la fermeture du commerce.
  • Assurez-vous d’inclure les responsabilités à l’égard des claviers NIP dans les procédures d’ouverture et de fermeture de caisse.
  • Envisagez d’installer des caméras de surveillance.
  • Renseignez-vous sur vos employés : embauchez-les avec circonspection et vérifiez leurs références.
  • Rappelez à vos clients qu’ils doivent protéger leur NIP chaque fois qu’ils le saisissent et dites-leur de retirer leur carte du terminal à la fin de l’opération. Demandez à votre fournisseur de services de paiement les autres mesures que vous pouvez prendre pour empêcher les cas de fraude dans votre commerce.

En conclusion, les consommateurs et les commerçants doivent collaborer pour réduire le risque de fraude. Il faut notamment s’assurer que les entreprises investissent dans les bons outils de sécurité des données et encourager les consommateurs à faire preuve de vigilance et à surveiller leurs finances personnelles pour repérer tout achat suspect.

En savoir plus.

Besoin d'aide?

Vous avez des questions? Vous êtes prêt à commencer? Demander qu'on vous rappelle