15 juillet 2019

Quelles sont les perspectives d’avenir pour votre entreprise?

Vous avez des questions? Vous êtes prêt à commencer?

Un sondage international récemment publié révèle que les entreprises canadiennes sont plus optimistes sur l'avenir de l'entreprise qu’il y a un an et que quatre entreprises sur cinq s’attendent à enregistrer une croissance au cours des deux prochaines années. À peu près la même proportion d’entre elles misent sur l’investissement dans la recherche et l’innovation ainsi que dans la formation sur les compétences et le bien-être des employés pour favoriser cette croissance.

Ce ne sont là que quelques-uns des résultats du sondage du Navigateur de la HSBC : Made for the Future, réalisé auprès de plus de 2 500 entreprises dans 14 pays et territoires, dont plus de 200 entreprises canadiennes dominantes. Des décideurs expriment leurs points de vue sur les occasions d’affaires et les défis, ainsi que sur les investissements prioritaires à court terme.


Visionnez la vidéo pour voir comment les entreprises envisagent l'avenir.

Stimuler la croissance grâce à l’innovation

La plupart des entreprises canadiennes sondées s’entendent pour dire que l’innovation est essentielle à la croissance de l’entreprise, et plus de la moitié (54 %) prévoient d’investir dans la recherche et la technologie pour favoriser l’expansion. Les entreprises considèrent que les occasions les plus prometteuses découleront d’initiatives visant à adopter des technologies novatrices (24 %), à améliorer la productivité (22 %) et à pénétrer de nouveaux marchés (19 %).

Investir dans les ressources humaines

Le sondage a aussi révélé que les investissements dans l’innovation ne se limitent pas à la technologie, aux activités opérationnelles et à l’équipement. Selon les répondants, la pénurie de compétences est l’un des principaux obstacles à la réalisation des objectifs de l’innovation. Près des trois quarts des entreprises reconnaissent que, peu importe la technologie employée pour dynamiser le changement – apprentissage machine, intelligence artificielle, Internet des objets, 5G ou autres plateformes de haute technologie –, il est de plus en plus nécessaire d’investir dans la formation et le perfectionnement des compétences. De plus, elles considèrent que les investissements axés sur les ressources humaines sont bons pour les affaires en ce qu’ils contribuent à instaurer une culture d’innovation parmi les employés, à favoriser les connaissances techniques ainsi que les compétences en matière de technologies commerciales et à améliorer l’expérience client.

On ne s’étonnera donc pas que deux des cinq secteurs d’investissement prioritaires pour les répondants canadiens portent sur les compétences et la formation (47 %) et le bien-être des employés (42 %). Ces secteurs ont été jugés plus importants que les investissements dans la logistique et les opérations, la restructuration de l’entreprise et l’équipement.

«Ce sondage montre que la technologie n’est qu’une partie de la solution; les chefs d’entreprise reconnaissent que nous devons investir dans les ressources humaines pour réussir», affirme Daniel Leslie, adjoint au responsable en chef des services aux entreprises, Banque HSBC Canada. «Les entreprises de demain auront besoin d’employés hautement qualifiés et très motivés, sinon elles risqueront de les perdre.»

Consultez ce document infographique (PDF, 96KB) pour connaître les perspectives d’entreprises canadiennes.

Une approche canadienne pour assurer la pérennité de l’entreprise

Les chefs d’entreprises canadiennes sont plus nombreux que leurs homologues internationaux à croire que l’investissement dans le bien-être des employés est un moyen de pérenniser leur entreprise. À la question portant précisément sur les éléments qui assureront la réussite d’entreprises comme la leur, les répondants canadiens étaient nettement plus nombreux à mentionner les initiatives se rapportant aux employés. Investir dans le bien-être des employés (23 %), être plus alerte et réceptif au changement (22 %) et exploiter l’innovation technologique (21 %) étaient considérés comme les trois principaux éléments contribuant au succès de l’entreprise.

Que réserve l’avenir?

On a aussi demandé aux chefs d’entreprises canadiennes à quels changements ils s’attendaient d’ici un an ou deux. L’innovation et la technologie venaient en tête de liste, suivies par des changements dans les produits et services et la vente en ligne.

Les entreprises comptent favoriser ces changements par les moyens suivants :

  • augmenter les dépenses de recherche et de développement, accroître l’innovation et affecter plus de ressources au développement durable;
  • élargir l’offre de produits et de services ou apporter des améliorations grâce à l’innovation;
  • augmenter le nombre d’activités en ligne.

Points à retenir

Le Navigateur de la HSBC : Made for the Future nous permet de prendre le pouls des chefs d’entreprises internationales et de comparer la façon dont les entreprises de différents pays et marchés abordent les défis et la planification de la croissance.

S’il est une chose qui ne fait aucun doute, c’est que l’avenir de l’entreprise est, comme toujours, un avenir de changement. Qu’ils choisissent d’investir dans la technologie, de pénétrer de nouveaux marchés ou d’améliorer les produits et les services pour se préparer au changement, les entreprises canadiennes considèrent qu’un moyen sûr de pérenniser leurs activités est d’accorder la priorité aux dépenses pour la formation des compétences et le bien-être des employés.

Téléchargez le rapport dès maintenant (en anglais)

Dénis de responsabilité

Les renseignements fournis ne sont pas nécessairement exhaustifs et ne sauraient être interprétés comme des conseils professionnels de nature financière, juridique, fiscale ou autre. Vous ne devriez pas agir sur la foi de cette information sans avoir obtenu les conseils d’un professionnel. Le présent document a été préparé avec soin, mais la HSBC ne peut garantir, ni s’engager à déclarer (explicitement ou implicitement) que ces renseignements sont exacts et complets. Les renseignements présentés dans ce document peuvent être modifiés sans préavis. Certains des produits et services proposés par la HSBC, ses filiales et ses sociétés affiliées sont offerts sous réserve d’une approbation de crédit. Ce document ne saurait constituer une offre de fournir les services et les produits qui y sont décrits et la prestation de ces services et produits demeure assujettie au contrat.

Publié par la Banque HSBC Canada (la «HSBC»)

Vous êtes sur le point de quitter le site de la HSBC au Canada pour les clients entreprises.

Veuillez prendre note que les politiques du site externe sont différentes de celles de notre site Web et de la politique en matière de confidentialité. Le prochain site s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre ou dans un nouvel onglet du navigateur.

Vous quittez le site Web des services aux entreprises de la HSBC.

Veuillez noter que les politiques du site externe seront différentes des conditions et de la politique de confidentialité de notre site Web. Le prochain site s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre de navigation ou dans un nouvel onglet.