13 août 2020

À l’ère de la COVID-19, la trésorerie est le nerf de la guerre

La liquidité est la pierre angulaire de toute entreprise. Les organisations prospères de demain voient dès aujourd’hui à la saine gestion de leurs flux de trésorerie.

Vous avez des questions? Vous êtes prêt à commencer?

Au cours des derniers mois, la pandémie de COVID-19 a forcé les entreprises d’un océan à l’autre du pays à modifier considérablement leurs pratiques commerciales.

Savoir-faire, expertise, souplesse, partenariats et planification stratégique ont été nécessaires non seulement pour atténuer les répercussions de la pandémie sur leurs résultats, mais aussi pour saisir de nouvelles occasions de croissance et de prospérité.

Au début de la pandémie, le sentiment d’anxiété et d’incertitude était généralisé, et bon nombre d’entreprises ont rapidement adapté leurs activités pour survivre. Les efforts se sont alors concentrés sur la sécurité des employés, la mise en œuvre de plans de continuité des opérations, et la réévaluation et l’élimination des dépenses inutiles pour réduire les coûts.

Le télétravail obligatoire était au cœur des mesures de protection de la santé et de la sécurité des employés. Aujourd’hui, près de cinq mois après la transition vers le travail à distance, ce modèle deviendra sans doute permanent chez certaines organisations.

Les entreprises ont donc intérêt à procéder à une planification stratégique de la «nouvelle normalité», en déterminant avant tout comment contourner les principales difficultés posées par le coronavirus afin de se réinventer et prospérer dans un monde post-pandémie.

Pendant la crise de la COVID-19, la gestion de la trésorerie et des liquidités constitue le nerf de la guerre. Il ne fait aucun doute que pour réussir et se prémunir contre les dommages à long terme, une entreprise doit disposer d’une trésorerie suffisante et être en mesure de recevoir et d’effectuer des paiements de façon rapide et efficace.

«L’érosion de la liquidité et de la trésorerie entraîne souvent des effets indésirables, comme des achats reportés, des retards de production ou l’interruption de plans d’expansion», explique Michael Klopchic, responsable en chef, service mondial de gestion des liquidités et de trésorerie pour le Canada à la Banque HSBC Canada. «Les organisations souhaitant tirer leur épingle du jeu dans le contexte de la COVID-19 doivent compter sur des rentrées de fonds régulières lorsqu’elles planifient la suite des choses.»

Pour se positionner activement en vue de leur réussite future, les entreprises canadiennes peuvent par exemple adopter un programme de flux de trésorerie de 13 semaines, analyser différents scénarios et mettre en place des mesures de réduction des coûts.

«Une période de flux de trésorerie de 13 semaines vous aide à comprendre les variations et vous donne une image plus claire de la santé de votre entreprise», ajoute M. Klopchic. «Une entreprise devrait analyser ses comptes clients et fournisseurs sur une base hebdomadaire. Cela facilite le suivi des montants versés et reçus et garantit que les paiements respectent les processus de flux de trésorerie.»

Les entreprises doivent aussi gérer les attentes en matière d’approvisionnement et adopter des pratiques de gouvernance gagnantes.

Comme la pandémie se poursuit, des entreprises étudient la possibilité de demander des rabais ou des modalités de paiement prolongées tout en tentant de maintenir le même niveau de service. On leur recommande aussi de réviser leurs conditions de paiement et politiques d’escompte pour aider leurs clients, et ce, de façon ciblée en fonction du segment de clientèle et de la région.

Du côté de la gouvernance, les entreprises devraient revenir à l’essentiel en ce qui a trait au déroulement des opérations et à la gestion des documents pour s’assurer que les processus appropriés sont en place. Les processus de facturation nécessitent une attention particulière pour envoyer des factures complètes et exactes aux clients. L’envoi de communications de suivi aux clients et partenaires est également incontournable.

Tous ces aspects fondamentaux ont probablement été perturbés au début de la pandémie.

Parmi les autres aspects à ne pas négliger pendant et après la pandémie, notons l’examen des processus de contestation, la compréhension des conflits avec les clients ou les partenaires de la chaîne d’approvisionnement, et l’analyse des causes profondes des litiges. L’élaboration ou l’adaptation de politiques d’escompte est aussi recommandée. Les entreprises doivent nettement réduire le nombre de processus manuels dans ces secteurs critiques et privilégier l’information en temps réel.

Une chose est claire : en raison des répercussions vastes et profondes de la COVID-19 sur les activités commerciales, rares sont les entreprises qui peuvent se permettre de rater leur coup au chapitre de la trésorerie et des paiements. Les bonnes stratégies, les bonnes solutions et les bons partenaires peuvent faire la différence entre une entreprise qui peine à survivre à la pandémie et une autre qui renouera avec la prospérité lorsque la crise se sera résorbée.

Téléchargez notre nouveau rapport intitulé «Passer a l’action» pour apprendre comment surmonter plusieurs problèmes courants de trésorerie et de paiement qui affectent les entreprises canadiennes.

Communiquez avec nous afin de discuter de la façon de prendre en main votre trésorerie et vos paiements pour soutenir, aujourd’hui et demain, la réussite de votre entreprise.

Visionner le webinaire


Contenu tiré du webinaire Gérez vos liquidités pour aujourd’hui et pour demain diffusé le 9 juillet 2020 par la Banque HSBC Canada.


Avis

© Banque HSBC Canada, 2020. Tous droits réservés. Aucune partie du présent document ne peut être reproduite, conservée, distribuée ou transmise sans l’autorisation écrite préalable de la Banque HSBC Canada

Les renseignements fournis ne sont pas nécessairement exhaustifs et ne sauraient être interprétés comme des conseils professionnels de nature financière, juridique, fiscale ou autre. Vous ne devriez pas agir sur la foi de cette information sans avoir obtenu les conseils d’un professionnel. Le présent document a été préparé avec soin, mais la HSBC ne peut garantir, ni s’engager à déclarer (explicitement ou implicitement) que ces renseignements sont exacts et complets. Les renseignements présentés dans ce document peuvent être modifiés sans préavis.

Certains des produits et services proposés par la HSBC, ses filiales et ses sociétés affiliées sont offerts sous réserve d’une approbation de crédit. Ce document ne saurait constituer une offre de fournir les services et les produits qui y sont décrits et la prestation de ces services et produits demeure assujettie au contrat.

«HSBC» est une marque de commerce de HSBC Holdings plc, utilisée par la HSBC et ses sociétés affiliées en vertu d’une licence.

Publié par la Banque HSBC Canada (la «HSBC»).

Vous êtes sur le point de quitter le site de la HSBC au Canada pour les clients entreprises.

Veuillez prendre note que les politiques du site externe sont différentes de celles de notre site Web et de la politique en matière de confidentialité. Le prochain site s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre ou dans un nouvel onglet du navigateur.

Vous quittez le site Web des services aux entreprises de la HSBC.

Veuillez noter que les politiques du site externe seront différentes des conditions et de la politique de confidentialité de notre site Web. Le prochain site s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre de navigation ou dans un nouvel onglet.