26 juillet 2020

La COVID-19 fera du développement durable une plus grande priorité pour les entreprises

Vous avez des questions? Vous êtes prêt à commencer?

La planification de la reprise place l’environnement, la diversité et l’intégration en tête des objectifs de nombreux dirigeants.

En achetant les droits de dénomination du KeyArena, la nouvelle concession de la LNH à Seattle, Amazon a profité d’une occasion unique. À l’instar de la plupart des autres détenteurs de droits, Amazon peut se servir de l’un des bâtiments les plus célèbres de la ville comme panneau d’affichage exclusif et y faire inscrire son nom et son logo. Ou Amazon pourrait rejeter l’approche traditionnelle et profiter de l’occasion pour porter à l’attention de toute une ville – et du pays – l’une de ses grandes priorités commerciales.

«Au lieu de l’appeler l’Amazon Arena, nous préférons le Climate Pledge Arena pour rappeler le besoin urgent d’une action climatique», a annoncé Jeff Bezos, chef de la direction et fondateur d’Amazon, dans un message publié sur Instagram. Ce premier aréna carboneutre au monde ne produira aucun déchet durant son exploitation ou la tenue d’événements et recyclera l’eau de pluie dans le système de fabrication de la glace la plus verte de la LNH.»

La décision d’Amazon n’est qu’un exemple parmi tant d’autres de l’importance grandissante accordée par les entreprises, grandes et petites, au développement durable. Les défis du premier semestre de 2020 risquent d’amener beaucoup de monde à croire que le développement durable passera à court terme après d’autres efforts visant à atténuer les conséquences de la COVID-19. Mais, le contraire pourrait bien se produire.

L’un des résultats les plus intéressants de notre nouveau sondage Navigateur – Résilience : Reconstruire en mieux indique que pour deux entreprises canadiennes sur cinq (41 %) les événements des six derniers mois les ont amenées à croire que le développement durable est plus important que jamais, et une forte majorité des entreprises canadiennes (84 %) affirment que la nécessité de réévaluer leurs activités dans la foulée de la COVID-19 leur permettra de repartir sur des bases plus solides. En fait, à l’échelle mondiale, neuf entreprises sur dix (91 %) estiment qu’il s’agira d’une priorité au cours des prochaines années.

«La COVID-19 a placé les enjeux ESG sous les projecteurs. L’action des sociétés ayant de solides pratiques ESG s'est mieux comportée durant la pandémie, ce qui témoigne de leur résilience aux chocs économiques», affirme Dana Krechowicz, gestionnaire, Financement durable, Banque HSBC Canada.

Plus de la moitié des entreprises canadiennes sondées disent qu’elles surveilleront les effets de la qualité de l’air, de l’assainissement/la pollution, de la gestion de la rareté des ressources et de la transition énergétique.

La durabilité environnementale n'est pas la seule préoccupation des chefs d’entreprise. Plus du quart des entreprises canadiennes sondées estiment que la diversité et l’intégration (29 %), les infrastructures durables (29 %) et la transparence accrue grâce aux données (28 %) sont des aspects du développement durable qui influenceront directement leurs activités.

Selon les recherches, les trois quarts des Canadiens considèrent le développement durable comme un facteur important dans leurs achats; les chefs d’entreprise en prennent bonne notei. Les répondants au sondage Navigateur estiment à 41 % que la demande des clients et des consommateurs exercera l’une des plus grandes pressions pour que les entreprises deviennent plus durables. Les pressions des organismes de réglementation (69 %), des employés (33 %) et des actionnaires, propriétaires et investisseurs (27 %) devraient aussi s’accentuer au cours des 24 prochains mois.

«Les consommateurs veulent savoir que les valeurs des entreprises se reflètent dans leur façon de faire des affaires en période de crise. Par conséquent, nous nous attendons à ce que les entreprises et les investisseurs mettent de plus en plus l’accent sur les enjeux ESG au cours de la reprise et après la pandémie», ajoute Krechowicz.

Les entreprises peuvent chercher de nombreuses façons de devenir plus durables dans leur culture, leurs activités et leur approche.i

La COVID-19 a permis une évaluation plus approfondie des chaînes d’approvisionnement, ce qui a donné l’occasion d’adopter de nouvelles stratégies qui intègrent des considérations environnementales. L’amélioration des approches de l’entreprise et l’accent sur la diversité et l’intégration peuvent être mis en œuvre immédiatement grâce à la formation, au resserrement des politiques d’embauche, à la révision de la rémunération et à l’établissement de groupes de ressources pour les employés. Des options de financement sont également offertes aux entreprises dont les initiatives de développement durable répondent aux critères d’admissibilité. 

Alors que le pays commence à rouvrir et que les entreprises s’adaptent à la nouvelle normalité, il y a une occasion unique de revoir les activités, les fournisseurs et la culture organisationnelle au profit non seulement des résultats financiers, mais du monde entier. 

Pourquoi ne pas prendre les devants des maintenant?

Télécharger le sommaire canadien

© Banque HSBC Canada, 2020. Tous droits réservés. Aucune partie du présent document ne peut être reproduite, conservée, distribuée ou transmise sans l’autorisation écrite préalable de la Banque HSBC Canada

Les renseignements fournis ne sont pas nécessairement exhaustifs et ne sauraient être interprétés comme des conseils professionnels de nature financière, juridique, fiscale ou autre. Vous ne devriez pas agir sur la foi de cette information sans avoir obtenu les conseils d’un professionnel. Le présent document a été préparé avec soin, mais la HSBC ne peut garantir, ni s’engager à déclarer (explicitement ou implicitement) que ces renseignements sont exacts et complets. Les renseignements présentés dans ce document peuvent être modifiés sans préavis.

Certains des produits et services proposés par la HSBC, ses filiales et ses sociétés affiliées sont offerts sous réserve d’une approbation de crédit. Ce document ne saurait constituer une offre de fournir les services et les produits qui y sont décrits et la prestation de ces services et produits demeure assujettie au contrat.

«HSBC» est une marque de commerce de HSBC Holdings plc, utilisée par la HSBC et ses sociétés affiliées en vertu d’une licence.

Publié par la Banque HSBC Canada (la «HSBC»).

Vous êtes sur le point de quitter le site de la HSBC au Canada pour les clients entreprises.

Veuillez prendre note que les politiques du site externe sont différentes de celles de notre site Web et de la politique en matière de confidentialité. Le prochain site s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre ou dans un nouvel onglet du navigateur.

Vous quittez le site Web des services aux entreprises de la HSBC.

Veuillez noter que les politiques du site externe seront différentes des conditions et de la politique de confidentialité de notre site Web. Le prochain site s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre de navigation ou dans un nouvel onglet.