04 juin 2019

Une entreprise du West End devenue un géant mondial

Imagination : à la conquête du monde

Vous avez des questions? Vous êtes prêt à commencer?

Patrick Reid, chef de la direction d’Imagination, parle de la croissance internationale de son entreprise

Une entreprise du West End devenue un géant mondial

Lancée en 1968, Imagination a connu des débuts modestes. Selon Patrick Reid, chef de la direction de l’entreprise, son premier bureau dans le West End n’était pas plus grand qu’un placard. L’entreprise compte aujourd’hui 750 employés répartis dans 10 pays. Imagination, dont le siège social est toujours situé au cœur de Londres, possède des bureaux en Europe, au Moyen-Orient, dans les Amériques et en Asie-Pacifique.

Imagination est spécialisée dans la conception d’expériences qui transforment les façons de percevoir, de penser et d’agir des gens. Qu’il s’agisse de rehausser la notoriété d’une marque, d’accroître les ventes ou de définir la conception d’un produit, Imagination croit que les expériences ont le pouvoir de modifier profondément les comportements. Elle évalue les effets de chaque expérience qu’elle crée pour s’assurer qu’elle est fondée sur une bonne compréhension, optimisée et conforme aux objectifs du client.

Entreprise internationale, Imagination collabore avec des clients de toutes tailles et de secteurs divers, mais ce qui définit l’entreprise, selon M. Reid, c’est sa capacité à «utiliser la créativité dans une optique de transformation, lorsque les clients sont aux prises avec de réels problèmes et qu’ils doivent innover pour raviver l’intérêt de leur clientèle».

Pour en savoir plus sur Imagination, cliquez ici.

Les difficultés de l’expansion internationale

Faire des affaires au-delà des frontières n’est pas chose facile. Le processus peut être intimidant, même pour ceux qui ont un sens aigu des affaires. Les employés d’Imagination ont longtemps travaillé sous le même toit. Au début de son expansion, l’entreprise s’est heurtée à des obstacles culturels. «Les nouveaux clients avaient des attentes et des priorités différentes et nos recrues devaient s’adapter à la culture de l’entreprise. Aux problèmes de nature réglementaire se sont ajoutés le décalage horaire et les nuances commerciales», explique M. Reid.

À partir de là, les activités d’Imagination ont augmenté naturellement pour répondre à la demande. Les entreprises exigeaient un soutien local, régional et international. M. Reid se souvient très bien des débuts de cette aventure internationale. «Nous en avons vu de toutes les couleurs. Malgré les hauts et les bas et les nombreux rebondissements, j’ai vraiment aimé ce processus. Il a été ponctué de moments forts en émotions que je n’oublierai jamais.»

Les coups durs ont toutefois rendu l’entreprise plus forte. Imagination tire des leçons de ses expériences dans chaque marché où elle est établie afin d’en faire profiter tout le monde. Résultat : l’entreprise fonctionne comme un tout, tirant parti de ses connaissances culturelles pour faire des affaires partout dans le monde.

Le défi de la Chine

Selon M. Reid, la Chine ne ressemble à aucun autre marché où Imagination s’est établie. «Tous les marchés sont différents, mais la Chine a comporté son lot de défis. Le pays offre un potentiel remarquable, mais il faut déployer beaucoup d’efforts pour pouvoir en profiter. Ne pensez pas que vous changerez la Chine. C’est elle qui vous changera.»

C’est à Hong Kong que l’aventure chinoise d’Imagination a commencé. M. Reid a d’abord ouvert un bureau à Hong Kong où il est déménagé le temps de démarrer les activités. L’entreprise s’est servie de ce bureau comme d’un tremplin vers la Chine.

M. Reid explique qu’il a dû apprendre beaucoup de choses en peu de temps. Il est faux de penser, selon lui, que la Chine n’est pas aussi avancée sur le plan technologique que les États-Unis ou l’Europe. «C’est tout le contraire. C’est un écosystème totalement différent.»

Il insiste sur la nécessité de réunir les deux cultures au sein même de l’entreprise lorsque celle-ci s’installe dans une nouvelle région. C’est pourquoi il compte à la fois sur des membres du personnel chevronnés sur place et des employés recrutés localement qui feront entendre leur voix et jetteront un pont entre l’entreprise et le marché local.

En Chine, il faut se méfier des généralisations, d’après M. Reid. «La Chine est un pays immense, d’une très grande diversité géographique et culturelle, où les villes sont nombreuses. Il ne faut pas généraliser, mais plutôt s’imprégner de la culture locale.»

Centralisation d’un système de trésorerie

La croissance internationale se répercute sur tous les aspects d’une entreprise. Pour Imagination, l’une des difficultés était d’avoir une vue globale de sa trésorerie, ce que ne lui permettait pas l’ancien système. De plus, le processus était long et fragmenté.

Imagination savait exactement ce qu’elle voulait d’un nouveau système de trésorerie lorsqu’elle a abordé la question avec la HSBC. La HSBC a discuté des avantages d’une nouvelle solution avant de proposer un plan de mise en œuvre. Grâce au nouveau système, l’entreprise a une vue d’ensemble tout en ayant accès à des renseignements détaillés.

M. Reid a constaté très tôt l’influence du nouveau système de trésorerie sur Imagination. «Comme pour toute grande chose, on ne se rend pas compte que c’est là, parce que c’est très intuitif. Grâce à HSBCnet, nous ne perdons pas de temps à dresser un portrait global de la situation – l’information est là.»

Relation de confiance avec la HSBC

Selon le chef de la direction, il existe un lien entre le succès d’Imagination et son partenariat avec la HSBC. «Nous sommes les meilleurs dans notre secteur et dans notre domaine, et nous en exigeons autant de nos partenaires.»

M. Reid, pour qui la confiance et la capacité sont deux critères essentiels dans le choix d’un partenaire, reconnaît que le succès de leur partenariat est en partie attribuable aux spécialités sectorielles de la HSBC.

Les gestionnaires de relations bancaires de la HSBC jouent un rôle déterminant dans la réalisation des ambitions de croissance des sociétés à l’échelle mondiale. Non seulement comprennent-ils les propositions uniques de leurs clients, leurs forces, leurs faiblesses et les difficultés macroéconomiques et locales auxquelles ils sont confrontés, mais ils collaborent aussi avec d’autres secteurs clés de la banque, comme les services bancaires aux filiales internationales, les spécialistes de produits et les équipes de service à la clientèle, afin que les clients reçoivent toute l’aide dont ils ont besoin.

M. Reid reconnaît que Jon Mosscrop, directeur des relations internationales d’Imagination, a joué un rôle fondamental dans l’essor et la prospérité de l’entreprise grâce à sa compréhension des objectifs stratégiques.

Il croit que cette relation permet à Imagination de prendre le temps de réfléchir à la façon de réaliser son potentiel de croissance, pendant que la HSBC s’occupe du traitement administratif nécessaire pour mener à bien les projets. «Je suis particulièrement enthousiaste quand je pense à l’avenir, car nos rêves n’ont pas de limites, conclut M. Reid. Nous ne cherchons pas nécessairement à être les plus grands, mais nous voulons être les meilleurs.»

Réaliser vos ambitions de croissance à l’échelle internationale

Communiquez avec nous pour savoir comment nous pouvons aider votre entreprise à prendre un essor sur les marchés internationaux.

En savoir plus

Vous êtes sur le point de quitter le site de la HSBC au Canada pour les clients entreprises.

Veuillez prendre note que les politiques du site externe sont différentes de celles de notre site Web et de la politique en matière de confidentialité. Le prochain site s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre ou dans un nouvel onglet du navigateur.

Vous quittez le site Web des services aux entreprises de la HSBC.

Veuillez noter que les politiques du site externe seront différentes des conditions et de la politique de confidentialité de notre site Web. Le prochain site s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre de navigation ou dans un nouvel onglet.