06 juillet 2017

Ce que les stratégies chinoises en matière de croissance et d’infrastructures signifient pour les entreprises canadiennes

Grâce aux réformes en cours en Chine, il est plus facile que jamais pour les entreprises canadiennes d’y faire affaire et de tirer profit de l’initiative «La Ceinture et la Route» (ICR).

Mégaprojet d'infrastructures, cette initiative reliera à son aboutissement la Chine, le Moyen-Orient et l'Europe par voie terrestre et maritime, ce qui favorisa le flux des capitaux et générera des échanges commerciaux qui devraient dépasser 2,5 billions de dollars US dans la prochaine décennie.

Dan Leslie, premier vice-président et adjoint au responsable en chef, services aux entreprises, Banque HSBC Canada, souligne les occasions que présentent l'ICR et le plan quinquennal chinois, et pose une question importante : les entreprises canadiennes peuvent-elles tirer profit du pari stratégique chinois?

Comment l'ICR s'intègre-t-elle au plan quinquennal chinois?

Les principales initiatives du plan quinquennal chinois se traduisent par des investissements dans l'urbanisation, la consommation, les soins de santé et surtout les infrastructures, l'ICR prévoyant la construction de routes, de voies ferrées et de ports en Chine et dans plus de 65 autres pays.

Les entreprises canadiennes peuvent-elles tirer profit de l'ICR?

Bien sûr! Initiative relativement récente, l'ICR est connue d'une entreprise canadienne sur cinq seulement. Mais il ne fait aucun doute qu'elle offre un excellent potentiel pour qui veut accroître ses activités commerciales. Les réformes récentes et en cours facilitent l'investissement étranger en Chine. Les sociétés étrangères peuvent se financer plus facilement en Chine et sont maintenant soumises aux mêmes règles que les entreprises locales pour l'obtention des permis. Pour les entreprises canadiennes, ces réformes favorisent plus que jamais l'implantation et la croissance en Chine.

À quel genre de projets rattachés à l'ICR les entreprises canadiennes devraient-elles s'intéresser?

Les entreprises canadiennes de services d'ingénierie et d'architecture profiteront de projets directement liés aux dépenses d'infrastructures de la Chine, notamment la construction de routes et de voies ferroviaires et maritimes. Les entreprises canadiennes devraient aussi avoir à l'œil les occasions dérivées des projets d'infrastructures, que ce soit l'approvisionnement en machinerie lourde, en matériaux de construction ou en équipement de transport. Il ne faut surtout pas oublier que l'ICR vise plus de 65 pays; au-delà des frontières de la Chine, le potentiel s'étend à l'Asie, au Moyen-Orient et à l'Europe.

À part l'ICR, le plan quinquennal chinois offre-t-il d'autres occasions aux entreprises canadiennes?

Comme le souligne son plan quinquennal, la Chine veut accélérer la transition vers une économie axée davantage sur la consommation que la fabrication. La montée de la classe moyenne au pays stimule la demande de services et de biens de consommation, comme les produits alimentaires et les automobiles. En même temps, la Chine souhaite renforcer ses capacités technologiques de pointe pour la fabrication. Les fabricants canadiens qui innovent en matière de biens de consommation et font appel aux technologies de pointe peuvent y voir une belle occasion de proposer leur expertise et de gagner du terrain en Chine. Comme au Canada, la population chinoise est vieillissante. Les entreprises canadiennes de soins de santé qui proposent des produits et services uniques ont donc également la possibilité de se distinguer.

De votre point de vue privilégié à la HSBC, voyez-vous beaucoup d'entreprises canadiennes qui tirent profit de l'ICR et du plan quinquennal?

Nombre d'entreprises canadiennes tentent leur chance ou participent déjà à certains projets d'infrastructures. Mais je note surtout que beaucoup ne connaissent pas l'initiative «La Ceinture et la Route» et tout le potentiel du plan quinquennal. Les entreprises canadiennes attirées par l'international doivent absolument voir comment faire pour saisir ces nouvelles occasions en Chine. Nos recherches au fil des ans le confirment : les entreprises qui misent sur les échanges commerciaux prospèrent - un constat qui ne se limite pas à la Chine.

Comment la HSBC peut-elle aider les entreprises canadiennes à profiter de l'ICR et du plan quinquennal pour se lancer ou prendre de l'expansion en Chine?

L'étendue de notre réseau permet de servir les clients canadiens partout sur la planète. Comptant au-delà de 170 succursales dans plus de 50 villes chinoises, nous sommes la banque étrangère qui couvre le mieux la Chine continentale. Nos représentants peuvent aider les entreprises canadiennes à s'adapter au milieu des affaires chinois et à établir des relations localement. Pour réussir en Chine, il faut trouver des partenaires de choix qui permettent d'accéder au marché. Or, grâce à son programme de commerce international, la HSBC est implantée en Chine depuis de nombreuses années. Nous sommes donc ce partenaire de choix.

Communiquez dès aujourd'hui avec l'un de nos gestionnaires de relations bancaires.

Pour en savoir plus sur la façon dont votre entreprise peut tirer profit du corridor commercial Chine-Canada, cliquez ici.

Visitez le www.rmb.hsbc.com pour obtenir plus de détails sur l'initiative «La Ceinture et la Route».(en anglais seulement)

Les renseignements fournis ne sont pas nécessairement exhaustifs et ne sauraient être interprétés comme des conseils professionnels de nature financière, juridique, fiscale ou autre. Vous ne devriez pas agir sur la foi de cette information sans avoir obtenu les conseils d'un professionnel. Le présent document a été préparé avec soin, mais la HSBC ne peut garantir, ni s'engager à déclarer (explicitement ou implicitement) que ces renseignements sont exacts et complets. Les renseignements présentés dans ce document peuvent être modifiés sans préavis.

Certains des produits et services proposés par la HSBC, ses filiales et ses sociétés affiliées sont offerts sous réserve d'une approbation de crédit. Ce document ne saurait constituer une offre de fournir les services et les produits qui y sont décrits et la prestation de ces services et produits demeure assujettie au contrat.

Publié par la Banque HSBC Canada.

© Banque HSBC Canada, 2017. TOUS DROITS RÉSERVÉS.

Pour en savoir plus

Simplifier pour réussir

Vous êtes sur le point de quitter le site de la HSBC au Canada pour les clients entreprises.

Veuillez prendre note que les politiques du site externe sont différentes de celles de notre site Web et de la politique en matière de confidentialité. Le prochain site s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre ou dans un nouvel onglet du navigateur.

Vous quittez le site Web des services aux entreprises de la HSBC.

Veuillez noter que les politiques du site externe seront différentes des conditions et de la politique de confidentialité de notre site Web. Le prochain site s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre de navigation ou dans un nouvel onglet.