01 janvier 2016, Connexions Globales HSBC

Taiga tire profit de l’utilisation du renminbi

Les petites et moyennes entreprises savent mieux que quiconque que la fidélisation des clients repose sur la satisfaction de leurs besoins. C’est dans cette optique qu’en 1973, un groupe d’entrepreneurs forestiers expérimentés de Burnaby, en Colombie-Britannique, a fondé Taiga, une entreprise de matériaux de construction.

Fière d’avoir fait du service à la clientèle la pierre angulaire de ses activités, l’entreprise est devenue le principal distributeur-grossiste indépendant de matériaux de construction au Canada et compte 15 centres de distribution.

L’énoncé de mission de Taiga (des entrepreneurs ayant l’intégrité à cœur) témoigne de la volonté de l’entreprise de mieux connaître le marché que ses concurrents, d’embaucher les meilleurs candidats dans le secteur, de s’imposer sur le marché et de demeurer efficace, en faisant plus avec moins.

Lorsque des acheteurs chinois potentiels ont exprimé le désir de régler leurs commandes en renminbis, Taiga a trouvé très intéressants les avantages et les gains immédiats découlant de l’utilisation de la devise chinoise. L’entreprise pouvait aussi mettre en valeur la qualité exceptionnelle de son service en faisant preuve de souplesse dans ses premières opérations avec ces clients. Taiga a choisi de faire affaire avec la HSBC car celle-ci est établie en Chine depuis longtemps. De là se sont amorcées les discussions pour trouver la meilleure façon d’utiliser le renminbi.

Utilisé à l’extérieur de la Chine depuis quelques années seulement, le renminbi est déjà la cinquième devise en importance pour les échanges commerciaux dans le monde. Le gouvernement chinois a libéralisé progressivement le renminbi, en gérant rigoureusement son adoption par ses principaux partenaires commerciaux, l’objectif étant de faire de la devise une monnaie de réserve mondiale au même titre que le dollar américain.

À la fin de 2014, les autorités chinoises ont décidé de soutenir les échanges commerciaux avec le Canada, en signant un accord de swap de devises et en autorisant l’établissement du premier centre de négociation du renminbi en Amérique du Nord. Des centres similaires sont déjà établis à Londres et à Singapour.

Taiga tenait à faire affaire avec la HSBC, la première banque étrangère à recevoir une injection de capitaux en renminbis et l’établissement offrant les meilleurs produits/services extraterritoriaux en renminbis[1], pour tirer profit des avantages concrets de réaliser des opérations commerciales dans cette devise avec ses acheteurs chinois. L’avantage immédiat était une économie de coûts associée à la réduction du risque de change. La facturation en renminbis a permis aux acheteurs de Taiga de bloquer leurs coûts lorsque la Banque HSBC Canada a émis leur première lettre de crédit à l’exportation en renminbis. La facturation en renminbis élimine aussi pour les acheteurs le risque et les coûts liés au change.

«La vigueur du dollar américain a entraîné la dépréciation des devises chinoise et canadienne, explique Andrew Skinner, responsable en chef, Commerce international et financement des comptes clients (CIFCC), au Canada. Si le fournisseur exige que les paiements soient effectués 90 jours après la livraison et que la facture est en dollars américains, l’acheteur pourrait payer plus cher si les taux de change varient.»

Les opérations en renminbis allongent aussi les conditions de paiement pour les acheteurs de Taiga en Chine. Une lettre de crédit en renminbis permet d’étendre l’échéance des paiements à un an alors que la limite précédente était de 90 jours, la durée la plus longue permise pour l’utilisation de dollars américains en Chine. Il s’agit là d’un net avantage pour les acheteurs voulant plus de souplesse pour gérer leur fonds de roulement.

L’utilisation du renminbi a donc produit une survaleur pour les nouveaux acheteurs chinois de Taiga, en réduisant leurs coûts et en les rassurant sur la gestion de leurs fonds. Comme Taiga a toujours placé le service à la clientèle au cœur de ses activités, l’utilisation du renminbi a été bénéfique pour toutes les parties. Par ailleurs, puisqu’un grand nombre de petites et moyennes entreprises chinoises ne sont pas en mesure d’effectuer des opérations dans une devise autre que le renminbi, Taiga a trouvé un nouveau bassin de clients potentiels auquel ses concurrents pourraient ne pas avoir accès.

Sur papier, les paiements en renminbis pourraient sembler plus avantageux pour les acheteurs, mais à plus long terme, pour Taiga, ils ont permis d’établir des relations d’affaires plus solides et de trouver de nouveaux débouchés. L’entreprise entend continuer d’accroître ses activités en Chine, et la HSBC contribuera à son succès grâce à sa volonté d’offrir des solutions de financement non traditionnelles.

Taiga est un excellent exemple pour les entreprises canadiennes qui souhaitent faire plus d’affaires en Chine. Toutefois, malgré les avantages concrets de l’utilisation du renminbi, un grand nombre d’entreprises restent craintives. Taiga a démontré que les économies et l’avantage concurrentiel découlant de l’utilisation du renminbi sont d’excellentes raisons d’effectuer des opérations dans cette devise.

Pour savoir comment l’utilisation du renminbi peut vous ouvrir des débouchés à l’échelle mondiale, communiquez avec la HSBC.

[1] Source : site Web de Global Capital/Asiamoney : http://www.globalcapital.com/article/r9zzdtb0ydkf/hsbc-defends-title-in-asiamoney-offshore-rmb-poll

Remarques

Les renseignements fournis ne sont pas nécessairement exhaustifs et ne sauraient être interprétés comme des conseils professionnels de nature financière, juridique, fiscale ou autre. Vous ne devriez pas agir sur la foi de cette information sans avoir obtenu les conseils d'un professionnel. Le présent document a été préparé avec soin, mais la HSBC ne peut garantir, ni s'engager à déclarer (explicitement ou implicitement) que ces renseignements sont exacts et complets. Les renseignements présentés dans ce document peuvent être modifiés sans préavis.

Certains des produits et services proposés par la HSBC, ses filiales et ses sociétés affiliées sont offerts sous réserve d'une approbation de crédit. Ce document ne saurait constituer une offre de fournir les services et les produits qui y sont décrits et la prestation de ces services et produits demeure assujettie au contrat.

Les services HSBCnet sont fournis au Canada par la Banque HSBC Canada. Les caractéristiques et les fonctions de HSBCnet varient d'un pays à l'autre. Ces services sont assujettis à la réglementation canadienne en matière de sanctions.

Publié par la Banque HSBC Canada (la «HSBC»)
© Banque HSBC Canada 2017. TOUS DROITS RÉSERVÉS

Vous êtes sur le point de quitter le site de la HSBC au Canada pour les clients entreprises.

Veuillez prendre note que les politiques du site externe sont différentes de celles de notre site Web et de la politique en matière de confidentialité. Le prochain site s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre ou dans un nouvel onglet du navigateur.

Vous quittez le site Web des services aux entreprises de la HSBC.

Veuillez noter que les politiques du site externe seront différentes des conditions et de la politique de confidentialité de notre site Web. Le prochain site s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre de navigation ou dans un nouvel onglet.